Nouveau créateur

Didier Delitte

bi2-bijoux

Didier Delitte est un sculpteur Dinandier autodidacte. 

Artiste depuis toujours et suite à une reconversion professionnelle, il décide de faire de la Dinanderie son activité principale. Au fil des années, l’artiste a réussi à mettre au point une technique, qu’il est le seul à maîtriser. Son œuvre prend ainsi forme depuis une feuille de Bronze de Florence en laiton ou cuivre, dans laquelle des « galbes parfaits » sont sculptés. La forme est d’abord gravée et les volumes sont ensuite créés sans jamais y toucher. De son inspiration de solitude et d’instants magiques hors du temps naissent ses « trésors de Bronze ».

Attention aux personnes sensibles à l’art du volume et du bronze, vous ne saurez pas y résister !

Interview de Didier Delitte par Le Showroom by…

Qui êtes-vous ?
Je suis Didier Delitte, sculpteur dinandier.

Depuis quand avez-vous commencé à créer ?
Il n’y a pas de date précise. Dans mes souvenirs les plus lointains, je me souviens d’avoir toujours dessiné : sur les nappes en papier, les couvertures de mes cahiers… il y a déjà plus de 50 ans !

D’où vient le nom de votre marque ?
C’est tout simplement le mien : Didier Delitte sculpteur Dinandier.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de devenir créateur ?
C’est l’occasion qui l’a voulu : j’étais cadre dans une entreprise qui a fermée lorsque j’avais 52 ans, et comme je sculptais en amateur depuis plusieurs années, je me suis inscrit à la maison des artistes. J’ai essayé. Et depuis je ne peux plus m’arrêter !

Comment réalisez-vous vos créations ?
Au départ, c’est une feuille de Bronze de Florence dans laquelle j’arrive à sculpter des « galbes parfaits ». Tout simplement parce que je les contrains. En bref, je fais des volumes sans jamais y toucher avec 2 marteaux et quelques matoirs, aucune machine compliquée.

Où trouvez-vous l’inspiration pour créer ?
Dans l’isolement, la solitude. Des instants magiques en dehors du temps.

À qui s’adressent vos créations ?
A tout public. Je fais des bijoux et des tableaux à partir des chutes de mes sculptures.