Nouvelle créatrice

Petit Panda Création

bi2-bijoux

Originaire de Wattrelos, c’est depuis l’Aisne que Vanessa décide de créer Petit Panda en février 2020. Passionnée par la couture depuis toujours – son arrière-grand-mère lui a fait faire ses premiers points de couture sur des serviettes de tables – la créatrice a suivi des cours de couture et de modélisme. Le nom « Petit Panda » rend hommage à son neveu, disparu prématurément en juin 2019 : le panda étant devenu l’animal totem de la famille.

Vous trouverez chez Petit Panda des créations réalisées en petites séries mais aussi sur demande, personnalisables. La créatrice met un point d’honneur à utiliser des tissus surcyclés issus de vieux vêtements importables (comme le jean) ou de tissus d’ameublement défraichis (linge de maison), et récupère tout ce qui est petite mercerie. Cette positive, qui se définit comme bavarde et têtue, coud des créations responsables uniques et locales !

Interview de Petit Panda Création par Le Showroom by…

Qui êtes-vous ?
Je suis Vanessa, couturière et créatrice de la marque Petit Panda Création. J’ai 37 ans et je suis originaire de Wattrelos même si j’habite désormais dans un tout petit village proche de Soissons, dans l’Aisne. J’ai une fille de 10 ans et dans une autre vie j’étais travailleur social.

Depuis quand avez-vous commencé à créer ?
Depuis toujours. De mémoire, c’est mon arrière-grand-mère qui m’a fait faire mes premiers points de couture sur des serviettes de table. Plus tard, quand mes copines allaient en cours de danse, moi je partais à l’école de couture. La broderie à la main a suivi et il y a une petite dizaine d’années, j’ai voulu apprendre le crochet et le tricot. Je m’y suis mise seule pour le crochet que je maîtrise relativement bien maintenant mais pour le tricot, pas moyen. Je ne sais pas gérer 2 aiguilles en même temps je pense !

D’où vient le nom de votre marque ?
C’est une épreuve douloureuse que ma famille a traversée en juin 2019 qui en est à l’origine. J’ai perdu mon neveu et, sans entrer dans les détails, disons que le panda est devenu notre animal totem. C’est lui qui m’a donné la force de continuer et de transformer ma douleur en quelque chose de positif.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de devenir créateur ?
L’envie d’entreprendre pour moi et surtout de ne dépendre de personne dans ma façon de travailler. Après la naissance de ma fille et suite à de très nombreux déménagements, je suis restée longtemps éloignée de l’emploi “traditionnel” et je ne me voyais pas supporter à nouveaux des collègues au quotidien et encore moins rendre des comptes à une hiérarchie alors que je fonctionnais seule depuis quelque temps. Je me suis donc formée en modélisme, j’ai aussi appris à travailler de manière plus rapide et en automatisant certaines tâches et je me suis enfin lancée en janvier 2020 pour une ouverture officielle en février 2020.

Comment réalisez-vous vos créations ?
Mes créations sont le plus souvent réalisées à la demande. Le client va me dire ce qu’il souhaite et les coloris/motifs qu’il veut et je vais ensuite travailler le patron pour les modèles qui n’existent pas encore autre part que dans ma tête ou dans celle du client.
Ensuite, je fais une proposition de plusieurs combinaisons de tissus et enfin je peux passer à la coupe et à la couture.

Je travaille aussi à me confectionner un peu de stock. Là je travaille un peu plus “en série”. Je coupe plusieurs modèles identiques mais dans des couleurs/imprimés différents afin de toujours proposer des pièces uniques.

Côté tissus et matières premières, j’utilise principalement des tissus surcyclés issus de vieux vêtements importables (notamment du jean) ou de tissus d’ameublement défraîchis (rideaux en lin, nappe en coton…) Je récupère également tout ce qui est petite mercerie (fermetures zippées et boutons) J’ai donc lancé en début d’année une campagne de récupération des vieux textiles auprès de la famille, des amis, des voisins,… Le bouche à oreilles a fonctionné car j’ai récupéré des sacs en provenance de toute la région des Hauts de France. 

Où trouvez-vous l’inspiration pour créer ?
L’inspiration vient de l’association des tissus en général. Ou encore de l’aspect d’un jean. Je vais voir un jean troué et je vais imaginer tout de suite comment je vais pouvoir le mettre en valeur. Là où je me dis que ça vire à l’obsession c’est quand je vais m’acheter un jean et qu’avant de choisir le modèle pour moi, je visualise comment je vais pouvoir le transformer quand il sera abîmé… 

À qui s’adresse vos créations ?
Mes créations s’adressent à toutes celles et ceux qui souhaitent offrir ou s’offrir une pièce unique et éco-responsable. Je couds autant pour les femmes que pour les enfants et depuis peu, pour les hommes.