Nouvelle Créatrice

IK’ART

bi2-bijoux

Amoureuse des vieux objets avec une histoire, Valérie s’est lancée dans la fabrication de bijoux rétros et objets de décoration réalisés à partir de montres et de pièces d’horlogerie anciennes, chinées, démontées puis assemblées à nouveau.

Interview de IK’ART par Le Showroom by…

Qui êtes-vous ?
Valérie Schouteten, IK’ART.

D’où vient le nom de votre marque ?
De mon chat Icare et de l’amour de l’Art.

Depuis quand avez-vous commencé à créer ?
Cela fait 10 ans que j’ai commencé à créer.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de devenir créatrice ?
Une envie de toucher la matière, de concrétiser mon imaginaire.

Comment réalisez-vous vos créations ?
Je chine d’abord énormément, je m’isole, je m’étale, je réfléchis, je fais et défais… Je commence par démonter toutes les pièces d’horlogerie, les montres et goussets que j’ai chinés. Pour les sautoirs goussets, je choisis un fond papier ou polymère, une photo… J’intègre des éléments de mécanismes, ou un cadran. J’essaye de créer un univers, que je protège avec de la résine.

Pour les goussets, je pars d’une pièce maitresse, au centre du socle. Et je gravite ensuite autour, au gré de mon imagination, sans savoir à l’avance le résultat final. Je perce, j’assemble à l’aide de tiges, de fils de métal, de résine, de colle. J’essaye de n’utiliser que des pièces de récupération que j’aime à détourner de leur usage premier.

Où trouvez-vous l’inspiration pour créer ?
Dans mon atelier, au milieu de mon capharnaüm d’objets chinés, de cette atmosphère dont je m’imprègne.

À qui s’adresse vos créations ?
Aux amoureux des choses anciennes qui ont une histoire.

Découvrez l’univers de Valérie, IK’ART, en vidéo !